Le concept de « Place du Dauphiné » :

TOUT MON SHOPPING SUR PLACE !

> Le seul équipement commercial structurant de la région
Alors qu’auparavant les habitants de l’agglomération devaient se rendre à une trentaine de kilomètres pour faire leurs achats — avec le temps que cela suppose le week-end pour effectuer les trajets, ils ont désormais sur place et sur un même site, une offre commerciale répondant à leurs attentes.
Avec l’hypermarché Leclerc, son Espace culturel et les boutiques de la galerie marchande, le parc d’activités commerciales Place du Dauphiné propose une soixantaine d’enseignes structurées en quatre pôles : • maison
• personne/services
• loisirs/restauration
• alimentaire
Il s’agit d’une offre de qualité, accessible et diversifiée. Présentes en milieu urbain, les enseignes présentes propose au consommateur une offre complète, de qualité, accessible et diversifiée.
Espace avant tout dédié à un shopping plaisir, cette offre intégrée, répond à une logique proche du consommateur, où tout se fait à pied !

> Un site de proximité, conçu dans le respect de l’environnement
Place du Dauphiné bénéficie d’une implantation privilégiée, à proximité du centre-ville de Tignieu-Jameyzieu et au coeur de la zone de chalandise.
Cette situation, associée à l’offre complète des enseignes, permet aux clients de gagner du temps de transport et donc de réaliser des économies en termes de consommation de carburant et donc de limiter l’émission de gaz à effet de serre.

L’architecture s’intègre, quant à elle, dans le paysage environnant, avec des matériaux de qualité tels que le verre, le bois, ainsi qu’un traitement paysager des espaces verts.

> Un site pensé pour ses occupants
La conception est tournée vers le bien-être des occupants du site, clients et personnels : éclairage, circulation, cheminement piétons surélevé pour un confort visuel et plus de sécurité, aménagements intérieurs, confort d’ambiance… L’ensemble est conçu dans un esprit de proximité, telle une « place de marché » de village, un lieu de vie et d’échanges, retrouvant l’un des sens originels du mot « commerce », celui de « relations sociales ».

Historique

> Les fondations
En 1979, Jean-Michel et Christiane Grindler ouvrent un supermarché Leclerc à Tignieu avec 1700 m2 de surface de vente. Jean-Michel Grindler y occupe le poste de gestionnaire-exploitant.
En 1992, le super devient un hypermarché de 6 000 m2 avec une galerie marchande de 20 boutiques de 1190 m², sur un ensemble de 20 000 m² SHON.

> Un développement économique anarchique
Durant les années 90 se développent autour de l’hypermarché des enseignes nationales attirées par le dynamisme économique de la zone : Mr Bricolage, Feu Vert, Mc Donald’s, la Halle aux vêtements, la Halle aux chaussures, Lidl… Ces implantations s’effectuent sans véritable cohérence : l’organisation d’alors correspond davantage à une logique géographique qu’à une logique commerciale.

> Une offre commerciale restructurée
La commune de Tignieu-Jameyzieu voit sa population augmenter au cours de cette même décennie 90. Une croissance qui rejoint l’ambition de la famille Grindler : attentive aux évolutions pouvant être structurantes pour l’activité commerciale, celle-ci souhaite en effet repenser l’offre de la zone, en cohérence avec ces nouvelles configurations locales. En 1999, les Grindler font l’acquisition d’un terrain de 17 ha. S’ensuit, entre 2000 et 2007, une longue phase de réflexion et de recherches autour du projet de développement, avec les démarches administratives indispensables pour le faire aboutir.
Depuis 2007, toutes les autorisations sont obtenues.
Celles-ci sont d’ailleurs aujourd’hui « purgées » de tout recours administratif.
En 2007, la famille Grindler souhaitant se consacrer exclusivement au projet du nouveau parc d’activités commerciales Place du Dauphiné, l’hypermarché Leclerc change d’exploitant et déménage non loin de sa précédente implantation. Reconstruit, il rouvre ses portes en novembre 2009.
Le projet du parc d’activités commerciales Place du Dauphiné est quant à lui mis en œuvre sur le terrain acquis par les Grindler, avec une organisation en trois bâtiments et l’hypermarché Leclerc.
La première tranche du parc ouvre au printemps 2010 avec une trentaine d’enseignes.
La deuxième tranche sera achevée à l’horizon 2011 – 2012, avec sa dernière phase de construction sur le site de l’ancien magasin Leclerc qui sera entièrement détruit.